Accueil Prix du meilleur aéroport décerné par M. Vernhes président du consistoire d’ATB à l’aéroport de Toulouse-Blagnac

Publié le : 13 décembre 2012

Auteur :
webmestre




Imprimer cet article
Prix du meilleur aéroport décerné par M. Vernhes président du consistoire d’ATB à l’aéroport de Toulouse-Blagnac

"Le 12 Décembre 2012 la presse se répandait largement sur le prix du meilleur aéroport décerné par M. Vernhes , président du consistoire d’ATB , à l’aéroport de Toulouse-Blagnac , suite à un sondage effectué auprès de quelques centaines d’usagers".

Le lendemain , le Collectif adressait une lettre ouverte à M. Vernhes restée sans réponse" La voici :

Lettre ouverte à Monsieur Jean-Michel Vernhes

Monsieur le président,

-  Le Collectif Contre Les Nuisances Aériennes de l’Agglomération toulousaine, qui fédère de nombreuses associations de riverains situés sous le couloir aérien de l’Aéroport de Toulouse - Blagnac tient à vous féliciter pour l’élection de ce dernier au titre de meilleur aéroport de France, titre décerné par 1000 voyageurs.

A leur tour , les dizaines de milliers de riverains de l’aéroport souhaitent décerner plusieurs prix à l’aéroport au titre des nuisances qu’il engendre :

Celui de l’aéroport le plus urbain de France : l’aéroport est dans la ville et les avions survolent 24 heures sur 24, 365 jours par an 100 000 personnes avec un trafic qui croît depuis 3 ans, et un bruit moyen par avion qui ne baisse pas.

Celui qui a accueilli la plus grande augmentation des vols de nuit en une année : en 2012 près de 15% d’augmentation entre 22 heures et 6 heures , près de 20 % entre 22 heures et minuit, heure de l’endormissement de la population toulousaine et avoisinante, c’est à dire qu’entre 22 heures et minuit, on a enregistré plus de 20 vols chaque nuit sur la plateforme dans cette plage horaire .

Celui qui maintient 7 vols chaque nuit entre minuit et 6 heures du matin.

Celui qui n’a pas réalisé la moitié du programme d’aide à l’insonorisation des habitations de l’actuel Plan de Gêne Sonore et n’a pas entrepris l’insonorisation des nombreux Établissements Recevant du public (écoles , collèges, lycées, hôpitaux, cliniques, crèches etc...) pourtant inscrits dans la loi.

Celui qui refuse de parler de santé publique sur la question du bruit aérien alors que débute une étude à Toulouse et ses environs sur la santé des populations survolées.

Celui qui a artificialisé une vaste superficie de bonnes terres pour y construire des parkings, en nombre impressionnant , inégalé sur aucun autre aéroport français, par rapport au nombre de passagers. Cela contribue à faire de Midi-Pyrénées la région de France connaissant la plus grande croissance d’artificialisation de ses sols. Triste record.

En conséquence, le CCNAAT décerne la médaille de l’aéroport de province créant le plus de nuisances aux riverains et donne la note de

1 sur 10 à l’aéroport de Toulouse -Blagnac


le zéro est évité grâce à la relative courtoisie dont ATB fait preuve lors des réunions avec les riverains.

Avec ma considération distinguée,

Chantal BEER-DEMANDER
présidente du CCNAAT, vice -présidente de l’UFCNA , chargée de mission pour les grands aéroports de province

-  Le lendemain : La Voix du midi faisait paraître l’intégralité de notre lettre :
http://www.voixdumidi.fr/laeroport-toulouse-blagnac-1er-prix-de-la-polemique-72298.html
et la Dépêche écrivait un bon et long article quelques jours plus tard :
http://www.ladepeche.fr/article/2012/12/15/1515240-la-reponse-des-riverains-aux-usagers-de-l-aeroport.html

PDF - 277.7 ko
lettre à M. Vernhes